29 AVR

Vieux con

Par Baptiste, Il y a 4 mois | Twit-this | 35 commentaires »

Il y a eu une époque où Itineris vendait encore des Ola, mais en sécu tu avais quand même une carte téléphonique dans ton porte-feuille pour passer un coup de fil à Papa/Maman les soirs de déprime dans ton nouvel appartement dans lequel tu venais à peine de finir de monter ta banquette/lit/futon/bureau Ikea tout en étant super fier d’avoir fait les courses: deux paquets de Prince, un paquet de Knacki, une baguette, du Nutella et 2 bouteilles de Coca, tout ça bien rangé dans ton mini frigo tout neuf, courses payées avec un billet de 50 francs (t’avais déjà l’impression d’avoir retiré au distributeur comme un fou, mais ce n’était pas les 100 francs des jours de fêtes quand même) et avec la monnaie, car oui avec 50 balles, il te restait de la monnaie qui te servait à payer ton paquet de clope et éventuellement de quoi aller boire une petite bière au bar étudiant juste à côté de chez toi. Bref un joli petit monde sympa où fumer et manger de la merde était accessible.

Et puis quand tu rentrais chez toi tu n’avais pas 300 chaines dispo, le graal ultime c’était le câble: 19 chaînes et MTV, surtout. On avait déjà le sens du bon goût à l’époque. Ton téléphone portable pour ceux qui en avaient un (à cette époque il existait des gens qu’on devait appeler sur leur téléphone fixe, les cons) ne pouvait te faire passer de merveilleuses heures à regarder les status Facebook d’une vague connaissance que tu n’as pas croisée depuis au moins 2 ans mais dont tu sais maintenant qu’elle est capable de réussir un joli cake aux tomates confites et que ça a fait très plaisir à ses enfants ou bien qu’en ce moment il neige sur la RN24 à côté de Nogent s/ Marne, qui se situe en gros à 450 bornes de l’endroit où tu te trouves. Non pas de tout ça, toi tu jouais à Snake, tout en réalisant que tu avais oublié ton chargeur chez tes parents, mais que bon c’était pas très grave tu le récupérerai en remontant les voir la semaine prochaine.

Ton ordi si tu en avais un, n’était pas connecté en permanence à internet et sans une caméra braquée en permanence sur toi, comme sur ton téléphone, il fallait la jouer fine pour arriver à voir deux/trois images de la dernière oeuvre de l’artiste Rocco Siffredi, avec  ton forfait 5h/mois Club Internet, et prier pour que personne ne décroche le téléphone pendant ce temps là sinon adieu les cours d’anatomie.

Mieux encore, quand tu allais à un concert, tu pouvais le voir en direct et pas aux travers de l’écran de ton iPhone, ou de l’iPad du voisin qui hurle toutes les chansons en vérifiant quand même que son cadrage n’est pas trop pourri tout en pensant à sa future gloire de Youtuber quand il aura enfin pu publier cette superbe video d’un peu plus de 2mn coupant le début et la fin de la chanson, mais c’est pas grave, ils vont en faire une tête les collègues quand ils vont voir que j’y étais à ce concert de Kanye West, parce-que oui c’était Kanye j’étais un peu loin mais on voyait bien, mais pas là ok et le son est pas top c’est la tablette tout ça, mais c’était bien.

Mais tu avais aussi un accès super simple aux infos: les journaux télés ou les journaux papiers. On n’avait pas encore le plaisir d’avoir le blog de Morandini même si le journal Infos du Monde avec sa une sur l’enfant Chauve-Souris enfin retrouvé était très bien. Les conspirations  ne se diffusaient qu’en cercle fermé, maintenant tout le monde sait que les Reptiliens Illuminati gouvernent le monde et au-delà, en secret, c’est dommage.

Mais on avait Larusso et Louise Attaque était le groupe qu’il fallait écouter même si le chanteur avait une voix insupportable, j’ai le CD chez moi, j’en sais quelque chose, Wikipedia n’aidait pas encore tous les élèves et les journalistes, il fallait aller dans une bibliothèque, un endroit avec des livres, en vrai avec du papier tout ça, c’était chiant. Et si tu voulais de la musique il fallait aller l’écouter dans un magasin, la FNAC au hasard, parce-que oui ils avaient du choix, ou OCD, ça c’était bien, les CD d’occasions avec les pastilles bleus/rouges/vertes, alors que maintenant un Spotify et tu as accès à presque tout, trop facile, ce qui n’empêche pas que Jul a réussi à être numéro 1 du top France, mon tympan droit a saigné.

Vieux con, ou réac, c’est ce que j’ai l’impression de devenir, à 36 ans, parce-que j’en ai marre de voir des photos du dernier resto à Bagels sur Instagram, et toutes ces ailes gauches d’avions aussi, mais ça m’a permis de tomber sur deux ou trois choses chouettes, voire belles, et que oui l’accès est plus facile à tout, la musique, les films, les infos en tout genre, il faut surtout arriver à devenir son propre rédacteur en chef, et filtrer, beaucoup, parce-que j’ai quand même l’impression que la connerie se diffuse beaucoup plus rapidement que les choses intelligentes et/ou utiles, la preuve même moi je peux écrire.

Je vous laisse on vient de m’envoyer une vidéo de chaton qui twerke.

  1. Pierre | 29 avril 2014

    +1 m’étant retrouvé dans pleins de trucs…
    avec une dernière phrase mythique! :)

  2. Warmith | 29 avril 2014

    Bon et bien à 35 ans, je suis aussi un vieux con.

  3. Kallista | 29 avril 2014

    Il y avait déjà Ikea, à l’époque ? :O

  4. L'expat de biarritz | 29 avril 2014

    Arriver à devenir son propre redac chef… le but ultime (pour moi et surtout pour mes pauvres lecteurs), le chemin est encore long. Joli post.

  5. Séverine | 29 avril 2014

    36 ans aussi. Parfois je me traite toute seule de vielle rabat-joie. Mais quand même, c’était bien « à l’époque », non? :)

  6. chrysalia | 29 avril 2014

    bravo .

  7. La Dolce Vitæ | 29 avril 2014

    Je me souviens lorsque j’étais gamin, mes parents me donnaient 5 Francs d’argent de poche (s’ils ne me les donnaient pas, de toutes façons comme j’étais un sale gosse, je me servais dans le porte monnaie de ma maman).
    Avec 5 Francs, lorsque j’allais à la boulangerie pour acheter des bonbecs, je ressortais avec un gros sac en papier plein de trucs sucrés, acides en forme d’animaux.
    Aujourd’hui, ben… avec 5 Francs = 0.76€ plus grand chose à ce prix là.
    Même pas une banane, un tagada ou un malabar perdu en compagnie de ses copains.
    Les temps changent et je suis aussi irrémédiablement rangé dans le camp des vieux cons.

  8. Bertrand | 29 avril 2014

    Et tes chaussettes, tu les achetais où?

  9. Medulye | 29 avril 2014

    Y’avait pas encore Wikipédia mais déjà Encarta non ?
    Sinon, j’ai connu seulement 2 chaines de TV et en noir et blanc : je m’planque de suite ou bien j’avance ?
    Ok : j’avance Mais je prends le meilleur, oui aux commandes sur Internet (oh des chaussettes ?!) non aux chaton(s) qui twerke(nt).
    Une encore plus vieille que vous…

  10. Laetitia | 29 avril 2014

    Très très bon résumé !

    De mon côté, j’étais déjà super évoluée, j’utilisais Encarta sur mon ordinateur sans internet : pas besoin d’aller à la bibliothèque, et le copier/coller pour les exposés du collège marchait à cette époque, les profs ne se doutaient de rien !

    De bons souvenirs tout de même :)

  11. Milie | 29 avril 2014

    +1 aussi pour moi car même si je n’ai que 31 ans mais je me souviens bien de tout ça et surtout des fous rire à la bibliothèque.

  12. Maïon | 29 avril 2014

    Et à l’époque on achetait ses chaussettes au supermarché, en mercerie, sur le marché… ;)

  13. Claire | 29 avril 2014

    Je me joins à la liste… J’ai eu le sourire en lisant ce post du début à la fin!
    Je me souviens d’un retour de vacances et de l’arrivée de M6 sur nos écrans…

  14. Jeedub | 29 avril 2014

    Et à 40 ans,
    c’est encore pire.

  15. Yann | 29 avril 2014

    Et bah voilà ! Une grosse claque dans ma tronche de vieux con de 36 ans…

    On pourrait créer un club. Le club des 36. Ils ont bien créé un club des 27 !

    Bon OK, c’est moins rock’n roll le club des 36 mais on a la chance d’être bel et bien en vie, de pouvoir profiter de toutes ces choses inutiles et indispensables. Hé, cerise sur le gâteau, on a de bonnes chances de pouvoir adhérer au club des 37, 38, 39, etc… Ça, c’est la grande classe !

    Plein de bisous bande de vieux cons !

  16. waaat | 29 avril 2014

    Amen.

  17. Aurélien | 29 avril 2014

    Du lourd ! J’ai apprécié chaque phrase sans oublier la conclusion.

    Merci :)

  18. Quentin | 29 avril 2014

    Tiens, moi je suis un jeune con ! Pourtant, j’aurais bien aimé connaitre cette époque… surtout MTV en fait. Dire qu’avec 50 balles (moins de 10 euros), tu pouvais faire tes courses, ça me semble un peu ouf. Bon, ok, j’ai quand même connu le franc, mais j’ai pas le souvenir que tout était si peu cher. Après, je suis né en 90 alors forcément…
    Enfin bref, moi j’aime bien les vieux cons. Ils ont toujours quelque chose à te raconter.

  19. Le Juge | 29 avril 2014

    Mon dieu … Je suis revenu dans ma cité U le tems d’un article … tu as oublié de mentionner que nous les vieux de 36 ans nous avons ouvert la voie des bacs S, L a la place de A,B, C D etc … que nous avions pour les plus branché d’entre nous un Tam-Tam avant de passer au Forfait Ola mai sinon pour tous le reste … ca sentait bon la fin des années 90.

  20. Emile | 29 avril 2014

    Eh oui… et moi aussi je suis un vieux con… de 37 ans… et je partage pleinement tout ce que tu dis. Je suis tout aussi blasé d’ailleurs le MTV m’a écoeuré finalement vers 2004 je crois… c’était déjà devenu immonde pour moi… de la musique aujourd’hui mon cul oui… y’a plus rien. Je suis moi aussi un vieux con… mais mes potes diront que je l’ai toujours été. Et en fin de compte je le revendique encore aujourd’hui… et je suis content.

  21. Didier | 29 avril 2014

    Bientôt 38 ans. Et un vieux con de plus, un…J’ai adoré cette époque, et plus ca va, moins je comprend celle dans laquelle on vit.

  22. Phil | 29 avril 2014

    Je suis fier d’être un vieux con. Le début de l’informatique familiale avec un Apple II E puis un Amstrad 464, puis un Atari 1040 Ste, fier d’avoir découvert la techno en 90, le skateboard, fier d’avoir sauvegardé ma première balise html 3.2 il y a 17 ans, etc

    Il y avait alors plein de choses qu’on ne connaissait pas, qu’on découvrait avec férocité. Il y avait un espace énorme pour la créativité et personne n’était blasé comme aujourd’hui.

    Mais tout bien pesé, être vieux c’est dans la tête ^^

  23. Hervé | 29 avril 2014

    Tu as oublié de citer le Minitel, l’outil magique qui a précédé Internet. Je me rappelle aller consulter chaque le 3615 officiel du club de foot que je supportais. Ça coûtait une blinde en facture téléphone à la boîte où je bossais.

    Pis avec 50 francs, tu pouvais aller au resto et aller au cinoche avec ta copine. C’était le bon temps.

    Merci pour ce billet original qui fait du bien. :)

  24. Benjamin | 29 avril 2014

    La révolution « slow-geek » est en marche :)
    Merci pour cet article génial.

  25. Sisi | 29 avril 2014

    Trop fort!

    On attendait sagement la diffusion hebdomadaire des series TV (mon antenne était une fourchette)

    On arrivait à l’heure aux RDV car on ne pouvait pas appeler pour dire qu’on aurait du retard

    Je n’ai pas 36 ans mais je fais partie du club…

  26. Jul | 30 avril 2014

    42, con sans doute mais je ne suis pas vieux je suis jeune depuis plus longtemps.

    Avec mes 10 francs j’achetais un paquet de clopes et il me restait de quoi faire deux babyfoot à 2 francs.

  27. French Ketchup | 30 avril 2014

    Je ne le dirai jamais assez! N’allez pas sur Facebook les gens.

  28. marie | 30 avril 2014

    A 31 ans, je me sens vieille parfois. Ou alors suis-je seulement entre deux générations, une trop ancrée dans des « valeurs » (et je n’aime pas ce mot) et une autre où tout va trop vite… Je me retrouve bien dans ce post, finalement.

  29. polarbear | 02 mai 2014

    Au lycée, le paquet de Marlboro Light c’était 10 balles, le café: 2 balles, le filet o’fish: 8 balles, le plein du 103: 10 balles, un CD … 120 balles !!!
    Aujourd’hui je ne fume plus, j’ai une machine à dosettes hors de prix, je roule au Diesel avec une boite 6 (putain!), je conchie macdo et je vole la musique comme dans un bois au moyen-âge. J’ai 43 barreaux.

  30. Laurent | 03 mai 2014

    41 ans et je me souviens aussi de tas de trucs bien chiants : envoyer des CV + lettre de motiv’, le mur d’annonces de l’ANPE. Appeler un pote sur un fixe sans répondeur, ou chez son voisin. Le Minitel, une bien belle bouse quand même. Les CDs d’installation et les CDs dans les magasines, 50h AOL offertes ! Les disquettes immédiatement pleines. La cassette coincée dans le magnétophone, et la bande magnétique en pelote. Les VHS, la copie des VHS. Les blousons Chevignon, avec le canard.
    Un truc était largement mieux qu’aujourd’hui, on était plus jeune :)

  31. Franck | 05 mai 2014

    Désolé pour vous tous, mais le seul vrai vieux con des commentaires de cet article, c’est moi à presque 51 ans ! Mais franchement je ne voudrais pas revenir en arrière… C’était pas mieux avant, c’est juste bon tout le temps avec du recul et une bonne bouteille de vin ! Aie… Cette dernière phrase là fait vraiment vieux con :-)

  32. Laurent | 05 mai 2014

    « c’est juste bon tout le temps avec du recul et une bonne bouteille de vin »
    « bonne » a trahi ton age Franck ;)

  33. Tannegui | 03 juillet 2014

    Tu as oublié le raider qui est maintenant un twix

  34. carine | 18 juillet 2014

    Et ben pas si vieille que ça pas encore 30 (plus que quelques mois) mais pris une grosse claque un soir en discutant avec mon fils de 5 ans qui me demande alors qu’on parlait avec son papa, c’est quoi un dvd? boum dans ta tête vive le numérique, et je vous parle pas de l’explication du VHS :)
    Et pourtant j’ai connu les tam tam, encarta, les début d’internet ou tu mettait 1 h a afficher une page, la game gear, les amiga….
    Bref on est tous le vieux con à quelqu’un :)

Ajouter un Commentaire :