Un coup de talon

| - 27 commentaires

Je me suis posé la question il y a quelques temps de savoir si j’allais continuer l’aventure Archi.

Coup de blues, fatigue, un peu d’usure aussi au bout de trois ans passés ici, ce sentiment de devoir toujours être “connecté”, soirées et week-end compris, 365 jours par an, tous ces éléments mis bout à bout peuvent te fatiguer plus prématurément que ce que tu imaginais et t’amener à te poser la question de savoir pourquoi tu fais ça.

Alors tu commences à faire la liste des plus et des moins dans ta tête, et tu vois ce que ça donne: si les points négatifs prennent le dessus, pourquoi continuer?

Donc j’ai fait cette liste, il y a plusieurs semaines, et voilà pourquoi j’en arrivais à avoir envie d’arrêter, parce-que oui à l’époque les points qui me semblaient négatifs avaient plus de poids que le reste.

Et puis j’ai arrêté avec ces listes qui ne servent pas à grand chose finalement sauf peut-être à te poser les vraies questions, selon moi: qu’est-ce qui ne va pas? Qu’est-ce qui ferait que ça irait mieux? Et enfin est-ce que je suis en position de le faire? La réponse est qu’a priori oui, on me laisse la latitude de faire ce que je veux dans mon boulot.

Mais après tu te poses la question à la con: oui c’est bien, tu vas te sentir mieux, remotivé, mais est-ce que ça va être bien pour Archiduchesse? Et c’est reparti pour la crise de “remise-en-questionite” aiguë… Oui c’est très con comme fonctionnement mais c’est le mien. Mais ça a ces avantages aussi, puisqu’au bout d’un moment tu arrives à tellement te fatiguer toi-même que tu envisages un truc de dingue: et si tes envies étaient compatibles avec ton travail? Et si jamais c’était un bon choix? (et dans la foulée oui mais si ce n’était pas le cas?… ;)).

Tout ça en gros pour vous dire que je viens de découvrir que de réfléchir, c’est bien, se poser des questions, c’est toujours utiles, mais que de temps en temps agir n’était pas mal non plus. Donc j’ai pris une décision que je trouve importante pour le développement d’Archiduchesse, pour les mois à venir, on va faire les choses bien, et comme toute chose qu’on veut faire correctement, ça prend souvent du temps, en tout cas celle-ci oui, alors on va s’y atteler, on va agir comme des grands enfants, essayer de continuer à être comme on est, puisqu’au final j’imagine que si on est content dans notre boulot, pour nous, très égoïstement, ça sera déjà très bien, et j’aime à penser qu’au final pour vous aussi.

  1. Natacha dit :

    Pareil, merci de l’avoir écrit !

  2. Rémy Bigot dit :

    Le fameux grand huit de l’entrepreneur, on passe tous par là. Périodes de doutes, réflexions, prises de tête.

  3. Smooth dit :

    Patrice t’a refilé ça cyclothymie ? ;)

  4. stefhan dit :

    On a tous des moments de passages de remise en question…
    Passe donc qu’on en parle autour d’une bière à Dijon ;)

    ps : pas envie qu’Archi disparaisse moi !

  5. Thibault dit :

    J’me sens moins seul d’un coup ! Faire évoluer mais pas dénaturer, ne pas faire évoluer mais se sentir moins impliqué …

    Sinon “se poser des questions, c’est toujours utiles”. Sans “s” à utile :)

  6. Anonym dit :

    “j’ai pris une décision (…) importante pour le développement d’Archiduchesse”

    Tu as au moins un bac +3 en Teasing ;-)

    Go, Go, Archi Go !

  7. Anon dit :

    Sérieux en lisant Patrice puis ce blog, faudrait que vous alliez voir un psy mdr :)

    Vous avez un joli business, de beaux produits, une belle communauté, arrêtez de vous poser autant de questions et profitez ! Votre travail vous l’aimez ça se voit, et tout le monde ne peut pas en dire autant.

  8. Scalino dit :

    Aaaah, ça arrive donc bien à beaucoup ces questions/remises en question avant de démarrer un nouveau projet. L’action, ça me paraît une bonne solution en effet !

  9. Benjamin dit :

    Joli billet. C’est sûr que c’est pas tous les jours le métier le plus exaltant du monde, je comprends ce genre de questionnement.
    Je pense aussi qu’on peut tirer un max de satisfaction d’un bon boulot (et inversement). L’avantage c’est que vous êtes aux manettes avec Sanaa, et que vous pouvez choisir comment développer la suite.
    Bien content de voir qu’il y a déjà des pistes dans les tuyaux… Hâte de voir ça, courage !

  10. Patrice dit :

    Espèce de grosse flipette, va !! ;-)

  11. Marie dit :

    Les montagnes russes émotionnelles des entrepreneurs… Ce sont des passages à vides réguliers qui peuvent te plomber mais lorsque tu regardes en arrière, tu te rends compte qu’ils ont été nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise, pire, a ton épanouissement !
    La ” chance ” que tu/vous avez, c’est que vous pouvez tourner et mener la barque Archiduchesse à plusieurs… :)
    Bon courage pour cette période avec le moral dans les chaussettes.. (easy!). De toute façon, on est bien d’accord que c’est de la faute de la pluie, hein, bon.

    Take care! :)

  12. Le soleil is back !! courage

  13. chrysalia dit :

    Oui, réfléchir c’ est bien !

  14. zazinet dit :

    j’ai mal au crâne ! ;)

  15. pquattro dit :

    Bref, vous allez embaucher…

  16. J.D. dit :

    Un vrai teasing à la Archiduchesse : des sentiments, du personnel…

    Bon courage pour ce “projet” alors, et vous pourrez compter sur moi ! :)

  17. -Erwan- dit :

    déjà 3 ans ! J’ai l’impression que c’est hier l’annonce de ton archi-arrivée. En tout cas c’est clair qu’il faut avoir de nouveaux projets pour sortir de sa routine et que cela reste intéressant.

  18. Guillaume dit :

    J ai cherche le bouton like pour le commentaire de Patrice, car c est le seul qui a la legitimite de troller ;-)

  19. Allez courage! les décisions les moins faciles à prendre dont souvent les meilleures :-)

  20. isheis dit :

    Baptiste,
    C’est peut être chaud tous les jours, mais oui, continue !!
    Encore !!!!!!!
    bon courage
    Isheis qui fait le même métier que toi mais qui vend des ceintures;

    Solidaire !

  21. Ducatel dit :

    C’est quoi ces interrogations métaphysiques qui ne regardent que vous, et certainement pas les clients et aficionados de la marque ?

    Cassez-vous si cela vous chante, mais ne plombez pas la société qui vous embauche !

    On arrive clairement aux limites du libre parler sur le Blog officiel d’une marque : Et pourquoi ne pas vous plaindre de votre salaire ? Balancer une crasse sur votre patron ? Nous partager vos problèmes érectiles ?

    Vous n’êtes qu’un élément de la marque, voire un détail ; un tel article laisse planer un doute sur la continuité de la société, sur la qualité du service à venir, sur le lot de nouveautés que l’on peut espérer. Bravo ! Ce n’est pas faire son travail que de se plaindre de son travail.

  22. Kevin dit :

    Tout contrôler, être présent non-stop n’est peut-être pas la solution. Ton billet me fait penser aux problèmes rencontrés par Tim Ferris lorsqu’il a créé sa start-up d’aliments pro-énergiques pour sportifs. Il a expliqué son parcours et résumer sa façon de voir le business dans son livre “the 4 hour week”. Le contenu est parfois très “américain” et pas forcément adaptable à nos contrées européennes mais on y trouve de très bonnes pépites. Difficile d’être d’accord avec toutes ses idées mais cela permet de prendre du recul.

  23. Mat dit :

    Ducatel, ou comment aller au delà du minable.
    Vous devez être une personne bien sympathique a vivre au quotidien.

  24. Haddock dit :

    Le billet m’a amusé. je n’avais pas l’intention de réagir mais le vocabulaire et l’incongruité de “Ducatel” me fait dire qu’il y a des gens qui ne devrait pas lire les blogs…
    J’aime votre billet ! Tant pour sa forme que pour son approche market…
    La communauté “Archi” fonctionne, c’est là l’essentiel…

  25. sebastien dit :

    rho merde, patrice est parti, mais on continue à avoir ce genre de billets…

  26. Marc dit :

    @Ducatel

    Archiduchesse est une marque humaine , faite des gens qui la compose, et si on achète des chaussette archiduchesse c’est aussi pour ceux qui tiennent la boutique, c’est l’importance du sourire de la boulangère.

  27. Ducatel dit :

    @Marc

    En l’occurrence, la boulangère tire la tronche et rumine qu’elle abandonnerait bien ce métier de m**.

    La boulangerie Archiduchesse.com a été rachetée récemment environ 600 000 €. Est-ce que, vraiment, les nouveaux proprios apprécient les états d’âme publics du Baptiste ?

    L’humanité est un atout de la marque, mais ce billet va trop loin à mon sens.

Ajouter un Commentaire :