Archives mensuelles: mars 2009

Agriculture, ruralité, cheval & chaussettes

| - 45 commentaires

Voilà, c’est officiel. La société éditrice d’Archiduchesse existe désormais légalement, Margaritas ante porcos is born (dans les violettes du jardin). L’annonce légale obligatoire va être tout aussi bucolique puisque mon associé barbu à trouvé drôle de la faire paraître dans “Paysans de la Loire” (agriculture, ruralité, cheval & chasse). La classe. 

dsc03294

C’est pas encore cuit !

| - 19 commentaires

Période un peu difficile en ce moment, la patience n’étant pas vraiment mon point fort … Tout est enclenché, on signe les statuts définitifs de la SARL ce soir chez l’avocat, le compromis de bail de la boutique est signé, le stock sera produit à 75% cette semaine, et le développement du site avance bien, mais rien pour l’instant n’est vraiment palpable. Comme une recette super longue à préparer qu’on viendrait de mettre au four, et qu’on aurait déjà envie de sortir pour y goûter … ça sent bon, mais c’est pas encore cuit !

Faut que je me déshabitue de l’instantanéité du web, là c’est la vie réelle, avec secrétaires, fax, telex et pigeons voyageurs. Tout prend des plombes, les mails sont imprimés, la moindre discussion est planifiée au minimum 15 jours à l’avance, et les décisions qui en découlent sont ratifiés, tamponnées et archivées dans des armoires ignifugées. (ce qui est radical pour le piratage, je vous l’accorde).

Du coup, j’aménage mentalement mon futur local, je fais des listes de choses à acheter, je compte les étagères à faire découper, et j’imagine ma vie future dans ce sympathique petit bout de quartier. Je me “projette” pour tenir le cap dans cet univers bien trop bureaucratique et administratif pour moi, le temps que mon visa pour le pays de la chaussette et de la libre entreprise soit accepté. Mais si je pouvais les pousser pour que ça aille plus vite, je le ferais.

My place

| - 32 commentaires

La création d’Archiduchesse suit son cours, même si je ne suis pas sur qu’on soit finalement prêt pour le début du mois d’avril (dans 25 jours). La charte graphique est maintenant plus ou moins stabilisée, mais il reste un gros travail de développement sur la boutique en ligne, la prise de photos des produits grâce à un “home studio” que j’ai commandé sur le net et dont je reparlerais, l’aménagement de la boutique physique qui va nous servir de bureau, et toutes sortes de tracasseries administratives aussi passionnantes que chronophages. 

Le plus satisfaisant pour moi en ce moment, c’est de voir l’avancement des travaux de la boutique IRL. J’ai vraiment eu un gros coup de coeur pour cet endroit et je pense (même si les photos sont mauvaises) que vous pouvez comprendre pourquoi. Une sorte de mercerie du début du siècle précédent qui serait restée totalement dans son jus, avec ses dizaines de tiroirs, ses moulures, et ses miroirs au mercure biseautés. Peinture en gris moyen faite. Reste le coco à poser, et Internet/eau/electricité à mettre … à suivre …

img_01991img_02001img_02011

Margaritas Ante Porcos

| - 2 commentaires

Je reviens de la banque. Les statuts provisoires de notre petite société (finalement ça sera: Margaritas Ante Porcos) m’ont permis d’ouvrir un compte pro, le capital sera bloqué sur le compte en début de semaine prochaine. Prochaine étape, le Kbis. En attendant, il faut que je choisisse un endroit pour démarrer l’activité. Soit je retourne à la maison et je ré-intègre la cave (1,90 de hauteur sous plafond, meurtrières à la place des fenêtres, et connexion internet à 1Mbps) soit je fais le choix de reprendre un local, qui certes va nous coûter beaucoup plus cher au quotidien, mais peut permettre de créer des conditions de travail bien plus favorables, tout en donnant une véritable âme à Archiduchesse, comme ce fut le cas il y a 3 ans pour Lafraise.