Archives mensuelles: avril 2013

Le billet chiant du mercredi

| - 12 commentaires

Il n’y avait pas que du foot ou D&Co hier soir, il y avait aussi ça: Le livre selon Google sur Arte (j’avoue l’avoir regardé après l’émission de Valérie Damidot…) et c’était très instructif, pour ma part en tout cas.

J’y ai appris la bataille judiciaire entre Google d’un côté et des associations d’auteurs, d’éditeurs ou de responsables de bibliothèques de l’autre sur la question du libre accès aux oeuvres littéraires, enfin celles numérisées par un moteur de recherche. Je n’ai pas suivi à l’époque les rebondissements, certains sont certainements plus informés que moi là-dessus, mais on pourrait résumer tout ça comme ça: Google annonce qu’ils vont créer une “bibliothèque” en numérisant des livres et autres en accord avec plusieurs bibliothèques universitaires entre autre (corrigez moi si je me trompe). Jusqu’ici a priori on pourrait se dire pourquoi pas: un accès à plein de livres, de documents, ça pourrait simplifier le travail de certains ou étancher la curiosité d’autres qui n’ont pas forcément les moyens d’aller à la bibliothèque de Harvard pour consulter un document original qu’ils sont les seuls à détenir, par exemple.

Les soucis débutent quand plusieurs auteurs réalisent que leurs ouvrages ont été numérisés sans leur accord ou celui d’un ayant droit. Effectivement là ça coince un peu: quid du droit d’auteur et qu’en fait la société de Moutain View qui sauf erreur de ma part n’est pas une entreprise à but non lucratif?

Après de multiples procédures judiciaires étalées sur ces 8 dernières années, le fameux moteur de recherche (mais pas que) a du revoir sa copie et semble du coup faire “amende honorable” en proposant un financement à des associations de luttes contre l’illettrisme (pour certains pays) et pour un fond global de recherche sur les ayants droits entre autre. Vous trouverez plus d’infos (à vérifier, toujours! ;)) ici et en regardant le reportage d’Arte.

Le souci, à mon avis, n’est pas tellement la question du respect du droit d’auteur en soi, même si c’est important mais la question de la dématérialisation à plus ou moins long terme de presque tout: la culture dans un premier temps (photos, peintures,musiques, livres, etc…) et avec les fameuses imprimantes 3D , on pourrait passer à une nouvelle étape.

Imaginez que tout le monde ait une imprimante 3D à la maison, comme on a presque tous une boite aux lettres. Imaginez qu’un Kazaa (oui ça date) ou Emule (ça date aussi) ou un “torrent quelquechose” soit lancé avec à disposition tous les modèles 3D inimaginables à télécharger pour “imprimer” directement chez soi la tasse de tel créateur, le sextoy de telle marque ou l’arme de tel type, que deviendraient tous les secteurs d’activités liés à ces différents marchés?

N’étant pas devin et mes relations avec madame Soleil s’étant franchement dégradées depuis son décès, je n’ai pas la réponse, mais j’imagine que comme l’industrie musicale ou littéraire, certains secteurs vont devoir s’adapter si jamais ça devient réellement faisable. Comment? Et bien en prenant exemple sur l’industrie du disque par exemple. (lisez cet article de Quentin Lechemia sur Presse Citron et le “retour” du vinyle par exemple, ça date un peu).

Pourquoi moi (qui suis aussi passé par Kazaa et Emule à l’époque et oui personne n’est parfait), je continue à acheter des disques, des livres, des oeuvres originales de potes quand elles me plaisent? Tout d’abord parce-que je peux me le permettre plus ou moins, et oui, et qu’il y a certaines choses comme le dit une vieille pub “qui ne s’achètent pas”, mais beaucoup d’autres si, comme des livres ou de la musique ou des chaussettes. Et ce n’est pas simplement, ou uniquement, pour le plaisir d’avoir l’objet en soi, une forme de snobisme (si si) à dire “oui j’ai le dernier Woodkid en vinyle et en .wav sur mon ordi) mais aussi une forme de soutien, enfin c’est comme ça que je le vois, à la création: payer un livre, un vinyle ou un objet de designer c’est payer le travail de l’auteur et lui permettre de continuer à créer, plus ou moins librement, encore faut-il que l’auteur en question soit bien payé, et on en revient à la question de départ sur le droit d’auteur et son respect, c’est pas facile hein! 😉

Et puis en dehors de toutes ces considérations, d’achats, de droits d’auteurs, de dématérialisations ou pas, ce qui me semble le plus important à mes yeux à travers tout ça, c’est la conservation de l’information, des “oeuvres” en général, je ne vous parle pas de la “Joconde” pour elle je ne me fais pas trop de souci a priori elle est sous bonne garde. Je ne suis pas contre la numérisation, faisons des “copies de sauvegarde” de tout sans souci, numérisons les livres, les tableaux, les photos, toutes les oeuvres, tout ce que l’Homme a créé ou fabrique maintenant, les gérants de la bibliothèque d’Alexandrie auraient certainement bien aimé avoir une copie de sauvegarde, et nous aussi peut-être.

Mais dans mes moments les plus pessimistes (ou optimistes selon le point de vue) je me prends à imaginer un plantage mondial d’internet (ou tout simplement, une coupure généralisée de l’électricité): que feras-tu de tes playlists faites sur divers plateformes numériques? de tous tes livres numérisés et stockés dans un dossier de ton ordi? de ton “cahier d’inspirations” fait sur le site où on “pin” beaucoup? Après tu me diras, un remake de la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie dans l’appartement où tu as tous tes “trésors” n’est pas non plus impossible, et alors adieu ton original de 61 de l’album At Last d’Etta James, ce n’est pas grand chose me direz-vous, mais c’est déjà ça, on est tous un peu, chacun à notre niveau, les “gardiens du temple”, ou pas.

(j’avais prévenu dans le titre du billet en même temps que ça allait être chiant! ;))

 

Bilan Mars 2013

| - 15 commentaires

“Jusqu’ici tout va bien”, c’est un peu ce que je ressens à chaque fin de mois, au moment de faire le bilan. Et là on peut se le dire puisqu’on vient de finir un bon mois de mars dont voici les chiffres:

  • 40.860€ TTC de ventes sur Archiduchesse, soit 6.508 paires vendues.
  • 578 nouveau comptes clients créés.
  • 15.215 fans sur Facebook
  • 2.760 followers sur Twitter
Un très bon mois, en progression de 30% par rapport à mars 2012, ce qui est plutôt bon signe pour nous, on dirait presque que vous continuez à nous suivre et à nous faire confiance!
On ne va pas s’endormir pour autant, même si le printemps tarde à arriver (pour nous c’est plutôt bien! ;)),on sait que l’activité du site va diminuer un peu, ce qui va pouvoir nous permettre de bosser sur les nouveautés qu’on espère mettre en place pour la rentrée prochaine, à savoir la gamme “collant adulte” et la gamme “Laine”.
On travaille sur ces deux projets, en essayant de se laisser de la place pour faire un ou deux partenariats pas trop chronophages, on a déjà de quoi s’occuper en temps normal.
Et comme d’habitude, un grand merci à vous, parce-que sans visiteurs et sans clients, on aurait l’air malin avec nos chaussettes! 😉
Je prépare les colis, et promis après je ferais le bilan de Mars! ;)rt