Bilan Juillet/Août 2011

by Baptiste
Une petite semaine que j'ai repris le travail, libérant ainsi Patrice de la préparation des commandes et autres activités liées au SAV et me voilà avec dans les mains une partie du boulot du chef: faire le bilan. Un bilan estival plutôt positif, beaucoup moins calme que ce que l'on avait prévu, notamment pour le mois d'Août, le mois de Juillet étant toujours un mois relativement correct grâce à l'effet "soldes". Un mois de Juillet un peu en dessous des chiffres de l'année précédente, ce qui s'explique en partie par un mois de juillet 2010 qui avait été assez "exceptionnel" avec les soldes + la mort annoncée des "Bouclettes" (et oui souvenez-vous...) qui avaient grandement boosté les ventes. Le mois d'Aôut quant à lui compense cette baisse relative de Juillet avec une progression du CA de 30% par rapport au mois d'Août 2010, et ça, ça nous rassure un peu plus. Et voici les chiffres pour les mois de Juillet et Août 2011: Juillet :
  • 20.699 € ttc de chiffre d'affaires sur le site, soit 4.151 paires vendues.
  • 985 € ttc de vente aux boutiques.
  • 386 comptes clients créés.
Août :
  • 13.914 € ttc de chiffre d'affaires sur le site, soit 2.742 paires vendues.
  • 3.467 € ttc de vente aux boutiques.
  • 269 comptes clients créés.
  • 10.669 fans sur la page Facebook
Un bilan plutôt encourageant pour une période de l'année qui est, on le sait, assez difficile pour nous, chaussettes et été ne faisant pas bon ménage... Bref, retour de vacances pour moi, chargé à bloc un peu comme Christian de la COGIP pour entamer cette nouvelle "saison" 2011/2012 qui va voir arriver deux nouvelles gammes assez prochainement: les collants et la gamme "Deluxe" en fil d'écosse, les deux en 20 coloris. Et pour finir, un bilan plus personnel que comptable: je frôle les 10.000 colis expédiés, en un peu plus d'un an, de belles "rencontres" virtuelles grâce à Archiduchesse, toujours le moral et l'envie de venir au bureau, Patrice me laisse de plus en plus le champ libre, je touche un peu à tout, donc en gros: merci à vous.