Google Analytics & crème solaire

by patrice
Il y a les bons jours, les lendemains de mois de décembre qui promettent, les concepts à mettre en place, les idées plein la tête, et les mails qui vont dans le bon sens ... Et il y a les jours "mous". 9 petites commandes dans le tuyau de la journée, pas grand monde sur le site, l'envie de rien, et les questions existentielles qui reviennent en regardant les nuages passer devant la fenêtre. Ces jours là, c'est très compliqué de garder l'optimisme qui rassure clients et partenaires. Hypnotisé devant les courbes de ventes et les écarts de stock, vous vous demandez pourquoi (et pour qui) vous faites ce que vous faites, avec en tête, une immense envie de soleil, de plages et de cocktails à base de rhum, bien tassés - Pour tout envoyer balader - La faute à cette courbe qui avant de (surement) remonter, baisse sans raisons valables, à ce temps gris et triste dehors, et à cette vie un peu monotone de vendeur de chaussettes. Le blues en demi-teintes d'un mardi matin de février que l'on est surement des centaines (des milliers) à partager en silence. Ni heureux, ni malheureux, juste entre les deux ... La vie. John Lee Hooker – No Shoes