La flemme est l'avenir de l'homme

by Baptiste
Lestés par un bon repas ce midi, arrosé de deux verres de vin, en l'honneur de Benoît qui va nous quitter après 5 mois passés à nos côtés, dans cette grosse période de Noël. Et là tous les trois on avait la même envie: une bonne sieste. Mais ce n'est pas possible. Alors on se met en mode "veille technologique", le nom politiquement correct pour dire "Je ne glande pas grand chose en regardant des vidéos de chatons sur youtube", on a droit, c'est vendredi. Le réassort arrivé ce matin est rangé dans nos étagères, Sanaa est entrain de le rentrer sur la boutique, les mails les plus urgents sont réglés, Benoît regarde des vidéos sur des poneys (c'est pas facile, ça bouge), moi j'oscille entre Spotify et mon menu signet pour aller faire un tour sur les sites que je n'ai pas pris le temps d'aller visiter depuis un moment. Bref cet après-midi c'est atelier détente au bureau d'Archiduchesse, on souffle, on prend le temps de réfléchir à deux/trois conneries qu'on pourrait faire, on use et abuse de la machine à café, on s'offre à tous les trois une petite aération ponctuée par quelques coups de téléphone et alertes-mails, comme dirait Didier Barbelivien et Felix Gray: Il faut laisser le temps au temps.