Les bonnes résolutions de la rentrée

by patrice
Voilà, les vacances c'est fini (ou presque), j'ai fait le tour complet incluant dans l'ordre, la grand mère, le grand père et ... la mer, je peux maintenant me remettre au boulot et mettre en oeuvre mes habituelles bonnes résolutions estivales, fruits d'une longue réflexion, entrecoupée de bonnes bières bretonnes et de galettes jambon-fromage. 4 1 - Ne pas courir 2 lièvres à la fois. Avant de faire quoi que ce soit d'autre en marge d'archiduchesse (comme hypothétiquement me lancer dans la fabrication de sneakers), je vais essayer de développer mon concept le plus possible comme je l'avais prévu initialement. Tant pis si la boutique n'a pas le coté social qu'avait lafraise, c'est un autre projet, je dois l'aborder différemment. 3 2 - Elargir la gamme Pas encore d'idées précises sur l'élargissement, mais tout en conservant ce qui définit la marque (beaucoup de couleur et des produits totalement unis) proposer d'autres types de chaussettes afin de répondre à la demande. Certains par exemple n'aiment pas les bouclettes ou trouvent les chaussettes trop épaisses pour être portées avec des chaussures en cuir, d'autres voudraient pour la saison prochaine des soquettes, des collants pour les enfants ... à définir ensemble dans un prochain billet. 1 3 - Commencer à re-vendre aux boutiques Même si la marge est très largement inférieure à celle générée par les commandes de la boutique en ligne (fabrication française oblige), je pense que c'est un axe de développement que j'ai négligé jusque là mais qui est pourtant indispensable, et qui me permettrait parallèlement de faire du volume. J'ai déjà quelques demandes, il me suffit de mettre en place une offre adaptée et de faire fabriquer des chouettes présentoirs en cartons. 2 4 - Faire de la veille et communiquer 2010 s'annonce comme l'année de la chaussette, entre les pantalons qui raccourcissent à Milan chez le Sartorialist (les photos du billet) et les articles du Telegraph, je sens frémir le marché, et heureusement pour moi parce que les 2 mois d'été n'auront pas été vraiment terrible au niveau des ventes. Il va donc falloir faire connaître la marque en dehors du web, faire de la com et de la pub papier, et trouver des moyens rigolos ou décalés pour communiquer. Du boulot pour l'année, mais ça me plaît bien ...