Neige, fermeture et autres petits soucis

by Baptiste

En ce moment c'est la loi de Murphy chez Archiduchesse. Notre fabricant nous a prévenu il y a quelques jours de la fermeture d'un de ces fournisseurs de fil et teinturier, avec les conséquences que cela entraine pour nous, c'est-à-dire plusieurs coloris qui tout à coup ne sont plus disponibles.

Heureusement, Alexandra, notre experte réassort et gestion d'embrouilles entre autre, chez notre fabricant, nous a prévenu très rapidement, eux mêmes l'ayant appris au dernier moment. On a réussi à retrouver quelques coloris chez un autre teinturier, toujours français (oui ça complique les choses ;)). Pour les autres, les études en laboratoire pour analyse et donc pour refaire la recette qui permet d'avoir telle ou telle couleur, sont en cours, ce qui prend aussi du temps, avec la remise en route de la fabrication du fil puis des chaussettes. Ce qui explique aussi pourquoi certains modèles sont en ruptures depuis un moment, comme les "Bénodet" ou les "Sainte-Marine", impactés (je me fais des gages tout seul, je devais placer ce mot) par ce changement de fournisseur de fil.

Le stock sur certaines catégories, les "De luxe" par exemple, est au plus bas, on le sait bien, mais à notre décharge, et ça fait partie des éléments imprévus (oui on devrait toujours tout prévoir, même l'imprévisible, je sais bien! :)), les machines ont eu un gros coup de fatigue il y a quelques semaines, arrêt de la production en attendant leur réparation, du coup gros retard sur les réassorts, et ce retard ne se rattrape pas en 2 semaines, même si là les machines tournent à nouveau, pour pouvoir regarnir nos étagères qui se sentent bien vides en ce moment.

Et puis comme si ce n'était pas assez drôle comme ça, il y a la neige, ben oui! Du coup on croise les doigts pour que les livreurs et surtout leurs camions puissent venir nous apporter les réassorts jusqu'à Saint-Etienne, sans trop de retard, mais ça on ne peut rien y faire, c'est l'hiver, et il neige, c'est dingue hein?

Voilà un petit point sur ce qu'on fait de l'autre côté pour arriver à avoir un peu de chaussettes à mettre dans les "rayons", ce n'est pas qu'on ne veut pas, c'est que ce n'est pas si simple que ça, j'en ai même la boule au ventre de temps en temps, et là je vais commencer les mantra à base de "viens petit livreur, viens petit livreur, viens petit livreur"! ;)