Une (carrément) belle histoire

by patrice
Je suis en contact avec Thomas de chez Amkashop depuis plus de 5 ans, et à l'époque de Lafraise nous étions (et nous le sommes encore) en quelque sorte "collègues de travail". Nous nous auto-motivions l'un l'autre en expérimentant chacun de notre coté, dans un e-commerce français un peu moins concurrentiel qu'il peut l'être aujourd'hui. Hier soir, il m'envoie un mail pour tout autre chose, et me glisse en passant que ses parents sont devenus e-commerçants à leur tour, en ouvrant Carrementchic.com une boutique dédiée à la boucle d'oreille, avec 250 paires en catalogue (modèle unique, série limitée). Le côté multi-générationnel du e-commerce (de fils en père) me fait sourire, et comme je n'imagine pas une seconde les miens (de parents) faire la même chose, ça m'intrigue, du coup je lui demande de me raconter un peu l'histoire et le contexte ... Voici sa réponse : "Alors pour l'histoire des mes parents, avec plaisir ! En fait j'ai clairement poussé mes parents à monter ce site. Ma mère a un parcours créatif, atypique et aventurière. Elle faisait partie des 4 femmes qui en 1965 ont reliés la terre de feu à l'Alaska avec deux 4L et 3 autres femmes, elles ont mis 4 mois et demi pour effectuer ce record. Elle avait suivi une formation Renault, elles avaient des armes et s'en sont servis, j'ai une multitude d'anecdote incroyable. Je t'ai mis 2 photos ci jointes, ma mère est en bas à droite sur la photo ou l'on voit ces 4 aventurières. Je sais pas si tu imagines, faire ça en 1965, 4 femmes en 4L traversant tout le continent américain ! Ensuite elle a eu un parcours très différent, décoratrice (elle a notamment décoré la maison des Rolling Stones à Saint paul de Vence , me demande pas l'année, je m'en souviens plus mais c'était il y a pas mal de temps, on a encore un poster dédicacé de l'époque et lorsque elle avait ramené le chèque à sa banque, il y avait eu un émeute dans la banque, tout le monde voulait photocopier le chèque lol). Puis elle a fait de la dorure et de la restauration de livre, elle a dirigé une radio à Nîmes qui s'appelait canal30 (qui a été racheté par un nouveau groupe à l'époque... NRJ) elle a aussi à la même époque monté un journal gratuit qui s'appelait Trait d'union avec mon père et qui était assez incisif. Puis elle a fait de l'antiquité et de la création d'objet ancien transformé en lampe qui ont eu beaucoup de succès. Il y a quelques années ils se sont lancés dans un nouveau défi, partir vivre au maroc et monter une petite entreprise d'export de pierre de taille du Maroc qui fonctionne plutôt bien. Mais ils sont insatiables et ma mère à besoin d'activité créatrice, elle a donc commencé à créer des boucles d'oreilles et devant le succès qu'elle rencontrait auprès de ses amis et de vente privée au maroc, elle se demandait si cela ne valait pas la peine de s'y investir vraiment. c'est là que j'interviens, je ne pouvais que pousser à les encourager à monter un site online, tenter l'aventure de l'internet. Cela aura pris un peu de temps pour faire son chemin mais ils ont finalement décidés de se lancer. Ils suivent Amkashop depuis le début bien sur et on très vite compris l'intérêt de se lancer ce nouveau défi. Ils suivent certains blogs et raffolent de ce côté instantané du web. Bien sur le fait que amkashop rencontre un certain écho n'y est pas étrangé, ils sont fascinés par les nouvelles relations et fonctionnement du web. Je les aient abreuvés d'anecdotes incroyables liés à internet et à ma petite aventure, et le reste c'est fait tout seul :)"
"Bon évidemment il y a eu beaucoup d'étapes compliqués, pour mon père s'était plus simple, il manie régulièrement l'ordinateur, les mails... pour ma mère, j'aurais quelques anecdotes cocasses concernant le maniement de l'ordinateur. mais ils sont accrocheurs et leur site est aujourd'hui en ligne. Mon père quant à lui a aussi un parcours très atypique, il a une formation littéraire, a fait Sup de Co puis prepa HEC, et enfin expert comptable. Il avait à l'époque un des plus gros cabinets à Nimes. Puis du jour au lendemain il en a eu marre de cette vie et s'est lancé dans la création de parc d'attraction ! Jeune j'ai fais un tour d'Europe des parcs d'attraction avec mon frère et ma mère) puis il s'est lancé dans le marketing via le space camp (un camp d'entrainement d'astronaute pour jeune que j'ai eu l'occasion de tester, un grand souvenir ! ) puis il s'est tourné vers l'ingénierie culturelle pour enfin aboutir au Maroc dans le business des pierres de taille. Mon père apporte le côté structuré, organisé, marketing pour le projet carrementchic, il est l'artisan sans qui ma mère ne pourrait monter ses projets. Un couple qui fonctionne donc dans la complémentarité et bien dans le présent, toujours prêt à relever de nouveaux défis. Ils n'ont jamais cessé de faire des projets, d'être indépendant et entrepreneur. "Faire" plutôt que "faire faire". Je leur avait d'ailleurs raconté que c'était toi finalement qui m'avait motivé à tenter l'aventure avec Amkashop. Tu as donc aussi une part de responsabilité dans ce projet ;) Tu dois aussi mieux comprendre pourquoi je ne me voyais pas travailler pour une boite, j'ai toujours eu envie de "faire"... comme mes parents. Aussi loin que je m'en souvienne j'ai toujours voulu ouvrir ma propre petite entreprise. c'est d'ailleurs ce que j'ai fais à 22 ans à la sortie de l'armée ;)" "Pour finir, je me dois de préciser que quelques années après son périple sur le continent américain ma mère a eu un très grave accident de voiture (un chauffard ivre qui brulé un stop et pris la fuite, pendant ce temps ma mère avait été ejecté de sa voiture, se noyait dans le ruisseau pendant qu'un pompier lui tenait la tête hors de l'eau, un poteau électrique sur les deux jambes, elle les avaient littéralement cassé en plusieurs cinquantaines de morceau, il aura fallu 6 hommes pour soulever le poteau). Elle a fait une semaine de coma, puis à son réveil on lui annonce qu'on doit lui amputer une jambe et qu'elle sera en chaise roulante toute sa vie. Elle refuse aussi sec et après 1 année complète avec des broches dans toutes les jambes et complètement dans le plâtre jusqu'au bassin, lors d'une balade à bandol avec des amies à elle, elle tombe sur mon père et ce fut le coup de foudre immédiat. Et elle a réussit à remarcher et à garder ses deux jambes. La suite tu la connait désormais :)" Je trouve ça génial, merci Thomas ! Personnellement c'est le genre de parcours qui me fait rêver, un exemple supplémentaire qui me pousse à continuer en dehors des sentiers battus. Pour la suite de l'aventure, c'est par ici : Carrementchic.com