"Ma petite entreprise"

by Baptiste
On vient d'apprendre grâce à Aymeric (notre fabricant) qu'un de nos concurrents (toutes proportions gardées), Doré Doré pour ne pas le nommer,venait de fermer son site historique dans l'Aube et du coup sa production française. Ils doivent certainement avoir leurs raisons (bonnes ou pas) mais cela fait toujours un peu étrange de voir que nous devenons, à travers notre fabricant, de moins en moins nombreux à faire produire en France, un peu l'impression d'être les "derniers mohicans" comme ecrit dans l'article des Echos (je n'ai pas le lien désolé). Le départ d'un "mastodonte" (par rapport à nous) nous fait nous poser quelques questions: est-ce qu'on va être les prochains? Est-ce que nous allons pouvoir continuer comme ça? Est-ce-que c'est un passage obligé si on veut continuer ou simplement un choix de développement? Je vous rassure tout de suite: nous n'avons aucune envie d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte. L'argument "Made in France" qui n'était pas celui qui était prioritaire à la création d'Archiduchesse en 2009, prend une part de plus en plus importante dans nos(ma) têtes. C'est vrai que la "vague écolo-ethiquo-equitable" qui prend de plus en plus de place, et ce n'est peut-être pas plus mal, à condition de ne pas se tromper de cheval de bataille, nous a obligé à nous remettre un peu en question: on ne compense pas notre bilan carbone, on ne promet pas d'aider des petits enfants du tiers-monde pour X paires achetées, on ne se sent pas spécialement "écolo" dans l'âme mais ce n'est pas pour autant qu'on s'amuse à brûler des pneus pour chauffer la boutique ou qu'on porte des manteaux en fourrures de panda. On sait que nous avons (beaucoup) de choses à améliorer, mais on vous le dit tout de suite: notre façon de voir le commerce "équitable" n'est pas le fait d'aller donner de l'argent ou autre chose à des enfants du tiers-monde, même si cette intention est louable, mais on ne fera pas commerce de ça. On préfère se dire que depuis la création d'Archiduchesse , comme nous l'a confirmé notre fabricant, il y a une quinzaine de personnes qui travaille plus ou moins directement sur ce projet, que 4 emplois ont été créés, que moi-même j'ai été embauché, qu'on va pouvoir certainement l'année prochaine si ça continue, accueillir une nouvelle personne dans l'équipe et que sans l'arrivée d'Archiduchesse, Aymeric n'aurait peut-être plus son usine de tricotage en France. Tout ça pour vous dire qu'Archiduchesse restera en France et qu'on fera tout pour que cela continue. C'est certes une goutte d'eau, mais c'est la notre et aussi un peu beaucoup la votre, vous qui nous permettez de continuer (vous pouvez accompagner cette dernière phrase avec cette musique ça marche vachement bien! ;) ).