560 > 89

by patrice
Hier soir en ouvrant mon compte Facebook perso je me suis rendu à quel point cette immense collection d'amis (560 en tout ...j'acceptais toute le monde) était vide de sens et d'utilité. Le fil d'actualité de "mes contacts" regorgeait de photos de ski, ou d'orgies de la veille, sur les quelles je ne reconnaissait bien sur personne. Même les noms de certains des comptes ne me disaient rien (ou presque) ... Paradoxalement, les vraies bonnes infos concernant les membres de ma famille ou mes potes "de la vraie vie" elles, n'apparaissaient pas, reléguées 4 refresh plus bas. Du coup, au lieu de trier en faisant de sournoises listes (qui m'auraient pris des heures à mettre en place, en plus) j'ai préféré trancher dans le vif et segmenter un peu ma communication personnelle. Sur mon Facebook perso, sont desormais présents 89 personnes, des membres de ma famille, des amis proches ou des connaissances que j'ai déjà rencontrées ou au minimum avec qui j'ai de réelles affinités en ligne. L'avantage, c'est que je vais enfin pouvoir m'en servir "normalement" en postant moi aussi toute une ribambelle de photos de mes filles dans le bain, poster des blagues bien lourdes quand je serais saoul, faire tourner des liens tout pourris, ou ressortir enfin les dossiers secrets que j'ai accumulé sur Xavier mon associé barbu, sans crainte d'être pris pour un dangereux psychopathe par un client potentiel, ou pire encore par un business-angel, qui aurait décidé de me connaitre un petit peu mieux par ce biais. Une radicalisation toute "relative" qui me laisse malgré tout le blog et Twitter pour déraper et raconter n'importe quoi, mais disons que ça limite les risques ... Toutes mes excuses donc aux 470 amis que j'ai "supprimé" ce week-end (et j'ai un peu l'impression d'être Dexter en écrivant ça) ...