L'affaire de la stouquette (suite & fin)

by patrice

Dans le précédent billet, je souhaitais savoir si notre packaging rigolo mais "sexué" gênait potentiellement d'autres clients, et visiblement après 73 commentaires sur le blog, et 140 sur Facebook ... c'est le cas, même si malgré tout les avis sont partagés et plus nuancés.

Donc, la "stouquette" en question ne sera pas ré-imprimée sur les prochaines cartonnettes. Et pour les commandes à venir et le stock existant, on se chargera de masquer l'image incriminée par un sticker sur les tailles 31/35. Notre but est avant tout de vendre des chaussettes, tout en maintenant la production en place (en France) et ce serait stupide de risquer de perdre des clients potentiels alors que dans le même temps notre fabricant achète des machines, et embauche de nouvelles personnes pour les produire. L'important, c'est le produit et l'âme de la marque, et on va pas se prendre la tête pour si peu, c'est qu'un bout de carton après tout.

Personnellement, cette illustration n'est pas ma préférée, ni celle que je trouve la plus drôle sur les 6 existantes, par contre ce qui est sur, c'est qu'elle me dérangera toujours moins que n'importe quelle paire avec une étiquette bien neutre, fabriquée elle au Bengladesh ou au Pakistan (par des enfants).

Toutes nos excuses à ceux que ça a pu choquer, on saura à l'avenir mieux employer notre subversivité potache, c'est promis : )