Personne n'est parfais...

by Baptiste
Ce n'est pas un aveu de faiblesse, ou bien pour remettre de l'huile sur le feu loin de là, mais juste revenir un peu sur le billet précédent, et l'ampleur "un peu" disproportionnée que cela a pris (notamment sur facebook), en vous expliquant un peu plus la teneur du partenariat que nous lancerons dès Lundi 1 Octobre. Tout d'abord le partenariat en lui-même: une édition (très) limitée à 100 exemplaires du 40 au 45 (60 sur Archidcuhesse.com, 40 chez Faguo), une paire de Elm customisée avec le logo d'Archiduchesse brodé (en France) accompagnée de deux paires d'Archiduchesse en série limitée avec le "petit bouton", le logo de Faguo, tissé sur la chaussette. Donc non, nous ne nous lançons pas dans la production à grande échelle de chaussures fabriquées loin d'ici, Archiduchesse est une marque de chaussettes fabriquées en France, et ça ne risque pas de changer. Quant à la question de "la perte de l'âme d'Archiduchesse", ce n'est pas la première fois qu'on l'entend, et jusqu'ici je crois qu'on a plutôt réussi à ne pas créer un "monstre", et puis si jamais on "dérape", je crois que vous serez là pour nous rappeler à l'ordre. On est assez souvent sollicité par différentes boîtes (Groupon like, pubs aux clics, "demandes de partenariat de winners", etc...) et on en refuse beaucoup et de temps en temps on accepte comme ça a été le cas avec Faguo. Pourquoi eux alors qu'ils ne sont pas estampillés "made in France"? Et bien c'est un e-commerce, comme nous, une marque française (et oui) qui embauche et fait travailler aussi des gens en France, ils font certes fabriquer à l'étranger (épargnez moi les clichés sur la Chine qui sont à peu près du même ressort que ceux sur le "français" qui écoute de l'accordéon avec sa baguette sous le bras, même si je ne suis pas complètement coupé des réalités), que le modèle de chaussures nous plaît , que l'équipe Faguo en elle-même a l'air plutôt agréable et qu'on s'est bien entendu, ce qui aide un peu aussi, et pour finir si ça peut permettre à certains nouveaux clients de glisser des paires de chaussettes fabriquées en France dans leurs chaussures à la place du lot de 10 acheté dans le bac devant la caisse du grand magasin, c'est déjà ça. Alors oui on a bien compris, que pour certains d'entre vous, c'était LE drame, on s'est certainement mal compris, et on n'a peut-être pas non plus été assez clair dès le début, mais ça aura au moins eu le mérite de vous faire parler et discuter de tout ça, du "made in France", du fait que tout ne soit pas ou noir ou blanc, que la nuance existe, et qu'à moins de vivre aux pays des fées, oui le reste du monde existe, pour le meilleur et pour le pire, et que malheureusement ou pas, tout n'est pas faisable en France, et que même pour un produit aussi basique que de la chaussette, il faut se battre pour y arriver (demandez à notre fabricant comme c'est amusant pour trouver des machines). Je ne vais pas me positionner en "chevalier blanc" du "made in France" en jetant l'opprobre sur telle ou telle marque si ce n'est pas le cas, il suffit que je regarde un peu autour de moi pour me rendre compte que mon quotidien est fait de "made in un peu partout", et là je ne vous parle que des objets... Et pour finir (oui c'est long mais bon comme je vais avoir droit à l'analyse de texte derrière, je fais attention ;)), on peut déjà vous dire que ça aura au moins eu le mérite de nouer des contacts avec certaines marques, qui fabriquent en France...