Tout n'est pas si facile !

by patrice

On vous promet des nouveaux modèles, et après on saigne du nez ... Pas facile de conjuguer notre volonté d'étendre la marque, à une production française (de qualité). Nos volumes de vente progressent doucement et surement, mais notre fabricant préféré va finir un jour ou l'autre, par arriver à saturation sur ses machines actuelles. Lui demander (sans visibilité sur l'avenir) d'investir dans un nouveau matériel et d'embaucher serait lui demander de prendre un risque que l'on est pas sur au final de pouvoir assumer, et rester dans la situation actuelle nous oblige à suivre le rythme de la production, pas celui des ventes. C'est compliqué.

On vous avait promis des modifs pour une version 2.0 de la "Bouclette", et finalement, elle va revenir prequ'inchangée en boutique début novembre. Impossible techniquement de faire réaliser le modèle que l'on souhaitait (double cylindre - jauge 9 pour les techniciens), en France à un prix "compétitif" ...

On voulait étendre drastiquement le nombre de couleurs et de tailles pour la "Deville", c'est en cours, logiquement fin novembre, nous passerons de 36 à 42 ou 48 coloris, mais nous sommes la aussi dépendant de la capacité et des délais de production de notre fabricant.

En théorie, nous pourrions faire du collant, des tailles enfants, des séries spéciales dans tous les sens ... pour faire grossir la marque et les ventes (comme le font nos principaux concurrents) mais la encore, plus les mois vont passer, plus il va être compliqué pour nous de garder des délais de "réapprovisionnement" acceptables.

Du coup, on se renseigne auprès d'autres fabricants français (avec l'aide de notre fabricant actuel) et même, (vous allez couiner) à l'étranger. On a fait une demande de prototype en Turquie - en coton bio (ce qui n'est pas le cas actuellement) - dans le plus haut grade de qualité possible ... A suivre ...