Le point rouge

by patrice
J'ai deux amours en ce moment, les chaussettes ... et le Leica M9 que j'ai depuis Noël. Les aventures de Boro "reporter-photographe" lues à 20 ans, les photos de Doisneau en poster chez mes première copines, l'objet en lui même avec son logo rouge et rond, sa complexité apparente de "vrai" appareil photo argentique manuel, tout dans cet objet me fascinait. Après une semi tentative, j'ai donc vendu un poumon à Noël (Pas eu besoin de le faire, mais je préfère malgré tout annoncer le prix prohibitif sous cette forme) et je me suis payé mon rêve #2, dans la liste des choses qui me faisait vraiment envie. Même si j'avais déjà pris quelques photos auparavant, le tout automatique des appareils numériques successifs que j'avais possédé jusque là, ne m'avait jamais réellement poussé à comprendre les principes fondamentaux de la photographie (ouverture, vitesse ...). En 2 mot j'étais (et je suis encore) une quiche astro-planétaire de la photo. Le truc qui a changé, c'est que ça me passione vraiment, comme rien ne m'a passioné depuis très longtemps. Je passe des heures à m'entrainer sur tout ce qui bouge (chien, enfants, femmes, voiture, maison), je l'emmène partout, je me relève la nuit pour essayer un truc, je lis tous ce que je trouve (à commencer par le manuel de l'appareil lui même ce qui ne m'était jamais arrivé avant), je parcours Flickr en bavant devant les résultats obtenus par les autres, je règle, je bidouille, je réessaye et parfois (rarement) je suis content du résultat, et je sourie comme un con tout seul devant mon écran. Pour l'instant j'en suis encore à des questions très basiques de netteté (les premières semaines, pas mal de photos étaient simplement ... "floues"). L'ouverture, le contraste et la composition sont à venir, et ce billet n'a pour seul but, celui de vous faire partager mon enthousiasme de Candide passionné, en vous prévenant que vous allez forcement devoir "supporter" mes expérimentations futures dans les billets à venir ... : )