Bilan Septembre 2011

by Baptiste
Après la période estivale "difficile" pour nous, la rentrée passée, ce mois de septembre s'avère plutôt correct dans l'ensemble, avec une première quinzaine assez calme aux niveaux des commandes, pour mieux finir dans la deuxième partie sur un "réveil" significatif avec une moyenne de commandes journalières plus élevée. Un mois assez calme pour plusieurs raisons: pas de nouveautés et l' "arlésienne" des collants que l'on attendait un peu plus tôt mais finalement arrivés pour attaquer ce mois d'octobre. C'était un peu notre mois "test": pas de nouveauté, pas de "soldes" hormis quelques codes promos ponctuels, ce qui nous a permis de voir comment "tournait" Archiduchesse sans trop "forcer". Et c'est plutôt pas mal.
  • 18.525€ TTC de chiffre d'affaires sur le site, soit 3267 paires vendues.
  • 3.585€ TTC de vente aux boutiques.
  • 384 comptes clients créés.
  • 10.958 fans sur la page Facebook.
  • 1.324 Followers sur le compte Twitter
Assez encourageant pour la suite, en gros +5% par rapport à septembre 2010 en ce qui concerne les ventes sur le site, ce qui, comme le dirait notre comptable, est plutôt bien compte tenu de l'ambiance générale actuelle. Voilà, un bon mois de Septembre, l'objectif des 18.000 a été atteint (oui on se fixe des petites barres "psychologiques" entre nous), pas un mois de "folie" mais un mois rassurant car nous montrant la relative stabilité d'Archiduchesse. À nous maintenant de nous bouger un peu plus pour qu'on parle de nous ici ou là, continuer à faire notre travail le plus correctement possible, et puis il ne devrait pas y avoir de raison: si le produit est bon (et il nous semble qu'il l'est) et qu'on continue à travailler pour vous proposer de jolies choses, ça devrait bien se passer. Et pour finir, comme d'habitude, merci aux anciens qui nous suivent depuis un moment, aux "nouveaux" , bref merci à vous tous (ça fait un peu Michel Drucker je sais), si on peut continuer à vendre des chaussettes c'est essentiellement grâce à vous, et on essaye de ne pas l'oublier.