Sophie, Angela et les autres

by Baptiste

Allongé sur la méridienne, dans mon salon, les bas de contentions bien positionnés, l'oreiller sous mes jambes pour les surélever, attendant impatiemment la fin d'Amour, Gloire et Beauté pour enfin voir et écouter Sophie Davant et son annonce du thème de "Toute une histoire", pour savoir si je ferais la sieste cet après-midi devant ses témoins ou si je bascule sur mon plan B: Arabesque sur TMC.

Oui mes journées sont chargées, comme aujourd'hui par exemple: pas de RDV hosto, pas de kiné, pas de prises de sang, seulement ma mission quotidienne donnée par mon kiné justement, me forcer à marcher, un peu puis de plus en plus pour réactiver mes jambes bien amochées par ma dernière opération. Alors j'échangerai certainement mon jogging/espadrilles contre une tenue plus "civilisée" pour faire ma petite promenade jusqu'à la caisse primaire d'assurance maladie, mon bulletin d'hospitalisation à la main, tout ça avec une démarche et une allure oscillant entre celle d'Eric Von Stroheim dans "La Grande Illusion" et celle de Kevin Spacey dans "Usual Suspect", en calculant mon trajet pour profiter d'un maximum d'ombre, n'ayant pas eu le courage de me tartiner d'écran total avant de sortir.

Puis je rentrerai, attendrai le retour de Sanaa qui viendra me faire mon petit repas de midi même si honnêtement je pourrai commencer à me remettre à faire à manger, mais j'en profite encore un peu en faisant ma tête de chat poté.

Je trainerai sur Pinterest, commençant même à imaginer fabriquer des choses vues dans la rubrique "Bricolage et loisirs créatifs", mais hésitant encore entre le bracelet en macramé et le range-courrier en balle de tennis...

Ensuite viendra la sieste, un de mes petits plaisirs de la journée, croisant les doigts pour qu'un joueur d'harmonica ne vienne pas se positionner sous mes fenêtres et m'empêcher de sombrer sous la douce voix d'Angela Lansbury. Ce n'est pas facile tous les jours.

J'irai ensuite faire ma "grande marche" jusqu'à l'école de mon plus jeune fils, on goûtera, son grand frère rentrera plus tard, Sanaa arrivera ensuite, je serai toujours sur la méridienne, la Xbox ronronnera quelques temps, histoire que mes deux fils soufflent après leur journée, et avant de faire un point "devoirs".

L'infirmière me fera sa visite quotidienne pour ma piqûre et changer mes pansements, je lui dirai "À demain" et on se préparera à manger. J'aurai ensuite mon petit coup de barre de 21h, luttant quand même un peu pour regarder le film du mardi soir en famille.

Puis j'irai me coucher, me libérant enfin de mes bas de contention, les jambes toujours surélevées, jusqu'à demain matin.

Et aujourd'hui j'aurai aussi fait un billet sur Archiduchesse, pour vous dire que ça va mieux, que les nouvelles sont plutôt encourageantes, et puis aussi parce-que vous me manquiez (un peu) même si ce repos de quelques semaines ne me fait pas de mal non plus.